Friendensreich HUNDERTWASSER

B2i Lycée - Travaux d’élèves - Classe de 1ère S2 - Juin 2008
vendredi 27 juin 2008
popularité : 2%

Friedensreich Hundertwasser : un court portrait de ce philosophe, penseur, artiste-peintre et architecte de génie, amoureux et défenseur de la NATURE et de l’ECOLOGIE et dont les créations, à l’image de sa pensée, demeurent inclassables.

Hundertwasser

Hundertwasser Friedrich Stowasser, plus connu sous le nom de Friedensreich Hundertwasser est né à Vienne le 15 décembre 1928 et est décédé en Nouvelle-Zélande le 19 février 2000. C’était un artiste peintre, un penseur et un architecte autrichien ou plutôt comme il l’a annoncé dans son manifeste prononcé le 24 janvier 1990, « un médecin de l’architecture ».

Il invente son nom d’artiste à partir de Frieden qui signifie « paix » et Reich le « royaume » ou bien reich « riche ». Friedensreich se traduit donc par le « Royaume de la paix » ou « riche en paix ». Sto étant le mot tchèque pour « cent » (« hundert » en allemand) et « Wasser » se traduisant par « eau », Hundertwasser veut donc dire « cent eaux ». Friedensreich Hundertwasser voudrait donc dire « Le royaume de la paix (aux) cent eaux ».

Bien qu’il soit né et ait grandi en Autriche, Hundertwasser avait choisi comme patrie la Nouvelle-Zélande et sa principale maison était le navire Regentag (jour de pluie).

Il étudie l’art à Vienne en 1948 et 1949. De 1949 à 1951 il passe par la France, le Japon, l’Italie, le Maroc et la Tunisie. Dès 1981 il est professeur d’arts à l’académie de Vienne et en 1991 s’ouvre à Vienne le Musée Hundertwasser.

Son message est éminemment écologique. Il travaille beaucoup sur les formes et sur la brillance des couleurs, mais toujours dans un immense respect de la nature qu’il tente d’introduire à ses créations artistiques : des toits de pelouse, des arbres traversant les balcons...

Son message est profondément, viscéralement écologiste et s’exprime très tôt par des performances remarquées, des manifestes écologiques, artistiques et architecturaux et dans toutes ses réalisations (peintures, affiches, timbres, maisons, architectures, livres...).
Ses manifestes portent des titres comme “Ton droit à la fenêtre” où il affirme que dans un habitat collectif, l’habitant est maître de tout ce qu’il peut atteindre de sa fenêtre autrement dit, le concepteur doit tenir compte des désirs de l’utilisateur, “Pour une société sans déchet”, “La folie du nettoyage”, “La toilette-humus”, etc.

Il se soucie de « l’empreinte écologique » du citoyen et du citadin moderne. En conséquence il crée des immeubles avec des arbres aux fenêtres (l’arbre-locataire), conçoit et réalise en ville et à la campagne des maisons dont les toits sont recouverts de verdure et de végétaux, des sols à niveau inégal et encourage les propriétaires et les ouvriers à être créatifs et à apporter une touche personnelle à leur travail, par exemple grâce à la mosaïque. Il aime l’asymétrie et tout ce qui vient rompre l’ordre et la monotonie de la géométrie pure.

Son œuvre picturale est caractérisée par le foisonnement organique des formes et repose sur la brillance des couleurs. Couleurs qu’il emploie fréquemment (souvent plus douces) en architecture comme l’Or, emprunt au style baroque rococo.

Philosophe, penseur, artiste-peintre et architecte de génie, ses créations, à l’image de sa pensée, demeurent inclassables.

JPEG - 125.9 ko
La Spirale de la fôret (die Waldspirale)
Image provenant de Wikipédia et libre de droits de copie et d’utilisation selon les termes définis dans la licence GNU Free Documentation license
JPEG - 57.6 ko
La Maison Hundertwasser
Image provenant de Wikipédia et libre de droits de copie et d’utilisation selon les termes définis dans la licence GNU Free Documentation license
JPEG - 158.9 ko
La Spirale
Image provenant de Wikipédia et libre de droits de copie et d’utilisation selon les termes définis dans la licence GNU Free Documentation license

Webographie :

- Pour tout savoir sur Hundertwasser, rendez-vous sur le site du Musée de Vienne consacré à l’artiste : KunstHaus Wien
http://www1.kunsthauswien.com/deutsch/hundertwasser.htm

- Un article complet est consultable sur Wikipédia (en français et en allemand) : Wikipédia, Wikimedia Foundation, Inc , modifié dernièrement le 18 juin 2008
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hundertwasser

Bibliographie :

JPEG - 6.3 ko Pierre RESTANY : « Le pouvoir de l’art. Hundertwasser le peintre aux cinq peaux », Taschen GmbH, Petite Collection Taschen - 2003 (cote CDI Lycée, rayon Arts : 759 RES)


Cet article a éte réalisé par Marie Ducornet, Colette Turbil, Angélina De Meyer et Virgine Navarro (Classe de 1ère S2) et Maxime Bourgeois (Classe de 1ère S1) en juin 2008 dans le cadre du B2i Lycée.

Nous ne saurions garantir la validité permanente des liens internet indiqués dans notre article.

Les images (sauf la dernière) proviennent du site de Wikipédia et sont libres de droits de copie et de publication conformément aux termes fixés par la Licence de documentation libre GNU. La dernière image provient du site Amazon.fr.


Commentaires  Forum fermé

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 juin 2009 - Spectacle de poésie des 2ndes 1

La classe de 2nde 1 et leur professeur de français vous proposent un spectacle de poésie (...)